Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Loren Photo spécialiste Surf Windsurf et Crossfit

Photographe amateur spécialisé dans le surf, windsurf, wingfoil, paddle, kitesurf et crossfit.

Triste à jamais ?

Publié le 25 Août 2021 par Loren in Pensées

C'est dans ma tête chaque seconde que je vis.

Ma séparation occupe la totalité de mes pensées chaque seconde et la tristesse est mon état quotidien. Que j'aimerais bien pouvoir penser à autre chose, faire de la photo comme avant, faire du sport comme avant mais ça m'est impossible !

Impossible de dégager mon esprit de tout ce qui est arrivé, de la manière dont ça s'est passé et de la stupidité de mes réactions mais aussi de celles de ma femme.

Comment réagir fasse à une personne qu'on aime à la folie et qui fait tout pour se faire détestable, vous agresse verbalement à chaque parole, vous rabaisse ?

Mon état global se ressent dans tous les compartiments de ma vie. Tous les jours, partout, à chaque instant !

On me dit de lâcher prise, de passer à autre chose.

Oui, ils ont tous raison mais actuellement cela m'est impossible. Ma fille aînée qui ne veut plus me voir, la séparation de l'amour de ma vie (me femme), la tristesse de ma fille cadette...

Je pense que la résolution du problème avec ma fille aînée passe obligatoirement par ma femme et la reconnaissance de ses erreurs lors de notre séparation et que j'aurai beau tout faire pour retrouver une situation correcte cela ne s'arrangera pas sans ça !

Je mets toutefois tout en oeuvre pour retrouver un contact avec ma fille aînée et renforcer celui avec ma fille cadette.

Je ne suis pas un père indigne comme ma femme a l'air de le dire !

La seule difficulté c'est qu'on ne se comprend pas et que ma femme et ma fille ne disent pas clairement les choses qu'elles attendent. C'est donc compliqué !

Il y a de quoi être complètement anéanti et je le suis !

Mon état a une incidence immédiate sur ma photographie.

J'ai réellement envie de photographier, de faire de belles images mais lorsqu'il faut que je prenne l'appareil photo, le porte à l’œil pour cadrer j'ai énormément de mal a faire ces gestes pourtant si faciles à réaliser. Même si je me déplace avec mon appareil photo, je suis incapable de le sortir de mon sac à dos et déclencher sans me faire violence.

C'est assez incroyable. Je pratique une discipline que j'aime, la photo de sport et il m'est extrêmement difficile de déclencher et lorsque je déclenche mes photos n'ont pas le même éclat que celles que je faisais il y a encore quelques mois.

Je me suis fais violence un samedi soir pour aller à Martigues et j'ai pu m'essayer à la photo de concert. Je trouve que ça donne des photos assez sombres qui correspondent parfaitement à mon état émotionnel.

J'ai toujours une motivation par rapport à mes objectifs car ils sont à long termes. C'est tout simplement que les obstacles sur le chemin sont plus importants.

Aller, un cadeau photo

 

Triste à jamais ?
Commenter cet article