Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Loren Photo spécialiste Surf Windsurf et Crossfit

Photographe amateur spécialisé dans le surf, windsurf, wingfoil, paddle, kitesurf et crossfit.

Evénement sportif, premier retour

Publié le 29 Septembre 2021 par Loren in sport

En cette période difficile pour moi, j'ai pu participer à un événement sportif important : la double coupe de France de kitesurf.

Le 18 et 19 septembre 2021, il y avait la coupe de France de kitesurf à la plage du Jaï à Marignane. J'ai pu y participer et réaliser des photographies en sein du staff qui organisait l'événement.

Merci aux organisateurs de m'avoir permis de vivre cette expérience incroyable.

Alors je dois préciser que mon emploi du temps ne m'a pas permis de participer à la totalité de l'événement même si en mon absence le vent n'était pas de la partie et que je n'ai rien manqué.

L'événement se tenait à la plage du Jaï à Marignane. Il s'agit d'un site classé Natura 2000 ce qui entraine certaines contraintes comme notamment monter/démonter les installations chaque jour. Nous pouvons tous remercier les volontaires qui ont rendu cela possible 👏

Bon c'est pas tout ça mais comment ça c'est passé ?

J'ai donc mon samedi matin et tout mon dimanche à consacrer à l'événement.

Quand j'arrive rien n'est encore monté et tout est à faire. J'ai mon matos photo mais il est temps d'aider à monter les infrastructures (barnum...) pour accueillir le publique.

Alors, je prête mes bras, mes jambes et un peu ma tête pour l'installation. J'apprécie le contact humain, le partage dans un but commun :organiser un événement sportif au top pour tout le monde (athlètes, spectateurs et organisateurs).

Une fois les installations montées, je prends mon appareil mais le vent est absent : ça ne navigue pas !

Cela laisse un peu de temps à l'organisation pour peaufiner les éléments. Je dirais que malheureusement cette accalmie du vent fait prendre un peu de retard à la compétition.

Le soir, lorsque je reviens de mes occupations hors JawaiCup, un petit thermique vient secouer tout ça. rien de bien folichons mais juste de quoi se faire plaisir et de voir évoluer des kitesurfer de très près.

C'est un spectacle hallucinant. Je veux vivre et revivre ce moment encore et encore...

Être si proche des kitesurfer, essayer de ressentir les mêmes sensations qu'eux pour pouvoir anticiper leurs mouvements, leurs trajectoires. Je crois que là je touche ce que je considère être l'âme de la photographie. ressentir mon sujet de manière à pouvoir le faire ressentir à celui qui regardera la photo.

A ce moment j'oublie la technique, je suis dans l'instant. plus rien n'existe si ce n'est environnement proche pour la sécurité mais surtout le kite !

Mes soucis personnels sont oubliés, l'organisation autour est oubliée, les efforts de la journée n'ont plus poids sur moi. une seule chose existe : l'action qui se déroule devant moi et le désire de rendre en photo ce que je ressens. je suis comme habité par ce que je fais. C'est magique !

Malheureusement, cet instant de grâce m'a fait oublié les limites de mon appareil photo et malgré le nombre de déclenchements important, le résultat est médiocre. Sous l'effet du moment j'ai oublié que l'important dans la photographie était la lumière. A 19h au mois de septembre la luminosité est très, très basse et mon Sony A7ii est un peu limite dans la montée en ISO. je n'ai pas je choix concernant la vitesse d'obturation il ne me reste plus qu'un seul paramètre sur lequel je peux jouer : l'ouverture de mon objectif.

Sur ce point, malgré la qualité de mon Sigma 100-400, je n'ai pas la luminosité désirée.

Avant traitement, cela donne des images noires et après traitement, cela donne des images très bruitées (ISO 1600) qui ne sont pas exploitables pour des affichages "grand format" (1920x1080 px). Peut-être pour des miniatures et pour le souvenir mais pas plus.

Alors pour le souvenir je garde une photo où un membre de l'équipe photo met en danger son matériel pour pouvoir avoir LA photo 😉

Evénement sportif, premier retour

Le soir venu, je rentre à la maison car je suis complètement claqué. J'étais présent le matin au lever du jour sur le site et là je rentre pour manger rapidement et traiter quelques photos avant d'aller dormir jusqu'au lendemain.

Le dimanche matin, j'arrive alors que l'organisation est déjà sur le pied de guerre pour le montage des infrastructures. j'essaie d'aider comme je le peux.

Une chose est certaine, c'est que le vent est de la partie.

Nous nous regroupons entre photographes et vidéastes afin d'essayer de comprendre comment les "heats" fonctionnent. Bon autant vous dire qu'on cherche encore (ou pas 😋).

Donc si je résume, on fait comme on veut (ou comme on peut), on réalise des prises de vue des kitesurfers mais pas que, on comprends rien au déroulement... c'est de la pure improvisation et c'est top !

La liberté que ça procure permet à chaque photographe de s'exprimer pleinement sans restriction.

je n'avais encore jamais participé (couvert) un tel événement en plein air et à la fin de la journée je m'aperçois des kilomètres parcourus. C'est énorme et surtout fatiguant mais le plaisir prend le dessus et la fatigue n'apparaitra que le lendemain...

Bon pour tout dire, l'épreuve de bordercross se déroulait trop loin du bord et je n'étais pas équipé pour que ça rende quelque chose de bien même si j'ai réalisé quelques tentatives pour retranscrire la compétition en images.

Beaucoup de photos ont donc été réalisées sur l'épreuve de freestyle.

J'adresse un grand merci à Zoé pour avoir joué avec l'appareil photo car ça donne une photo que je trouve particulièrement parlante et reflétant parfaitement l'esprit de l'événement.

Evénement sportif, premier retour

Vous l'aurez compris, je me suis ennuyé au possible sur cet événement et il ne faut absolument pas y participer. C'est pourquoi je rédige un article aussi long 😋

Vous l'aurez compris, c'est du second degré et cet événement est réellement top !

Concurrents, organisateurs, photographes, vidéastes et publique tout le monde a passé un super moment. Il faut remercier l'organisation et les partenaires pour touts les efforts qu'ils ont déployé pour la réussite de cet évenément.

Les organisateurs ont promis un autre opus l'année prochaine (en 2022) et que j'aimerais pouvoir y faire encore des photos, aider à monter les stands...

C'est franchement un truc de malade auquel je prends beaucoup de plaisir à participer.

Alors Julien (tu te reconnaitras) si tu as besoin d'un photographe qui a des bras je serai présent (dans la mesure de mes disponibilités).

A bientôt sur les berges de l'étang de Berre mais plutôt sur Martigues Carro pour quelques photos de free session.

Les photographies officielles de la JawaiCup sont disponibles sur le site de Sketch My Kite. N'hésitez pas à commander votre photo souvenir. Ça peut faire un super cadeau de noël 😋

Commenter cet article