Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Loren Photo spécialiste surf, windsurf...

Photographe spécialisé dans le #surf, #windsurf, #wingfoil, #paddle, #kitesurf. Basé sur la côte bleue (#cotebleue) contactez moi via le formulaire pour toute collaboration.

Espoir ou désespoir ?

Publié le 21 Septembre 2022 par Loren in Pensées

Je ne sais pas ce que l'avenir me réserve.

Ce que je sais c'est que je pleure beaucoup. La tristesse qui m'envahit depuis plus d'un an me submerge. Je suis dévasté.

J'aimais profondément ma femme...

Comment vais-je pouvoir faire des photos joyeuses alors que je suis triste au plus profond de mon être ?

Comment vais-je pouvoir tout simplement refaire surface ?

Je suis à l'agonie et je le sais.

Je ne veux faire de mal à personne alors comment pourrais je envisager de me remettre avec quelqu'un ?

Je suis sincère et honnête dans tout ce que je fais et dis. Là n'est pas la question. Je ne mentirai pas à quelqu'un simplement pour être en couple.

Si quelqu'un qui me plait passe et que c'est réciproque, je ne pense pas pouvoir entrer dans une relation alors que je ne serais pas disponible à 100% pour cette personne. C'est une question d'honnêteté et je ne souhaite pas lui faire de mal, je ne souhaite à personne d'avoir mal autant que ce que moi.

La photographie est mon "dérivatif", ma "soupape de sécurité". Je shoote, je travaille mes images, je publie, je communique avec d'autres gens. De l'extérieur je peux paraitre avoir une vie normale mais à l'intérieur je reste "bloqué" sur la femme que j'ai aimé (que j'aime encore ?) sans pouvoir passer à autre chose.

Autour de moi j'entends et je lis que les hommes trompent leur femme, qu'ils partent comme ça sans plus d'hésitation en laissant leur passé derrière avec des femmes complètement détruites qui doivent se reconstruire. Mais c'est ce scénario qui m'arrive et j'ai besoin de me reconstruire.

Je dois le faire seul sans blesser personne. Je ne peux rien promettre à personne. Je sais aujourd'hui ce que j'aime, je l'ai toujours su en réalité. J'ai besoin de ne pas me sentir nul, de ne pas me rabaisser.

Lorsque j'étais marié, j'avais l'impression que rien n'était assez bien pour elle. Elle n'était jamais satisfaite et je me battais au quotidien pour lui apporter tout ce que je pouvais mais rien n'y a fait. Elle voulait toujours plus !

Plus de liberté, plus de sorties, plus de petits plaisirs au quotidien...

Je ne suis pas comme ça mais je l'aimais et je voulais qu'elle soit heureuse alors j'ai rogné sur tout ce que j'aimais. La photographie, la musique électronique, les sports de glisse... j'en passe.

Mes efforts ont été vains. A la longue je me suis fatigué et l'état de mon couple s'est aggravé. Où ai-je manqué quelque chose ?

Ai-je manqué quelque chose ou bien ne m'a-t-elle jamais aimé comme je l'ai aimé ?

Comment est-il possible d'aimer une personne à ce point ?

Comment "l'oublier" ou du moins ne plus avoir aussi mal et pouvoir faire une place à quelqu'un auprès de moi ?

Ce passé, mon passé est-il voué à être un boulet que je trainerais à jamais ?

Je suis pourtant en paix avec lui. Je n'ai rien à me reprocher si ce n'est d'avoir été fatigué puis en dépression suite à des problèmes professionnels. Elle ne m'a pas soutenu comme j'en avais besoin et nous en arrivons à une séparation qui fait énormément de mal. Elle l'a décidé plutôt que d'essayer de retrouver la magie qui avait opéré au début de notre relation. Elle ne s'est pas battue pour nous, comme si ce nous n'avait pas valeur pour elle alors qu'il était ma raison d'exister !

A ce jour je souhaite faire des choses pour moi et je n'y arrive pas entièrement. Je fais de la photographie pour moi mais aussi pour les autres. Pour que le gens qui souhaitent avoir des souvenir de leurs exploits puissent en avoir...

Aujourd'hui, je donne mon travail photographique à celui qui le veux. J'essaie de progresser techniquement mais aussi au niveau de mes connaissances photographiques et sur bien d'autres plans.

Je ne sais pas où cela me mènera et même si cela me mènera quelque part mais je le fais parce que je sens que c'est quelque chose que j'ai au fond de moi et qui doit sortir.

Certaines personnes s'étonnent de ma gentillesse, me disent que j'ai du talent et que je devrais vendre mes photos. Alors oui messieurs dames, les gens gentils existent encore sur cette planète rongée par le monde du profit. Je donne ce que je peux produire si cela ne m'enlève rien. J'espère qu'un jour je trouverai le sens de ce que je fais et pourquoi je suis comme ça.

Se donner entièrement à l'autre, se donner entièrement au monde. C'est comme cela que j'ai envie de vivre mes relations que ce soit avec quelqu'un ou avec la vie.

Comment ne pas être entier ?

Comment ne pas être complet ?

Je l'ai toujours été et le temps m'a donné des coups. Oh oui pleins de coups, je suis couvert de cicatrices qui pour certaines ont bien du mal à se refermer.

Croyez-vous que l'art au sens large du terme puisse accélérer la cicatrisation ?

En attendant je shoote, j'écoute de la musique et pour le sport et bien j'attends de passer chez l'ostéopathe...

Espoir ou désespoir ?
Commenter cet article