Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Loren Photo spécialiste Surf Windsurf et Crossfit

Photographe amateur spécialisé dans le surf, windsurf, foil, paddle, kite et crossfit.

Retour sur le téléobjectif Sigma100-400mm F5-6.3 DG DN OS Sony E

Publié le 14 Mai 2021 par Loren in matériel

Comme vous avez pu le voir dans la rubrique matériel, j'ai fait l'acquisition d'un téléobjectif SIGMA 100-400mm F5-6.3 DG DN OS Sony E.

Avec cet objectif, je souhaitais pouvoir développer mon activité de photographie de sport.

Ceux qui suivent le blog ont déjà pu constater que j'ai eu l'occasion de tester la bête dans des conditions diverses (soleil, grisaille, fort vent, humide, sec...).

C'est donc un retour terrain que je vous propose à ma façon.

L'objectif : caractéristiques techniques

Reprendre entièrement les caractéristiques de l'objectif n'apporterait pas grand chose et je préfère laisser ces détails au constructeur.

Je reprendrai uniquement les points qui me semblent importants :

  • Focale 100-400mm (je ne vous apprends rien sur le coup)
  • Ouverture maximale variable F5à 100mm et F6.3 à 400mm
  • Ouverture minimale F22 à 100mm F29 à 400mm
  • Compatible avec les modes AF-A, AF-S et AF-C Sony
  • Poids 1140g
  • Il est livré avec un Paresoleil mais son collier de pied est en option (SIGMA TRIPOD SOCKET TS-111, très onéreux à mon avis)

il n'y a pas grand chose à dire de plus si ce n'est que l'absence du collier en standard n'est pas très importante tant que vous n'utilisez pas de trépied ou de monopode. Malgré tout, lorsqu'on passe 2-3 heures avec l'appareil à bout de bras, le temps commence à être long et la bras fatigue...

Les tests

J'ai pu tester la bête sur deux sites distincts : Martigues Carro et Sausset les Pins.

Plusieurs photos sont disponibles sur mon feed instagram, ça vous donnera un bon exemple de ce que j'ai pu faire avec cet objectif. J'ai été confronté à la grisaille du mois de janvier à Carro comme 

le montre la photographie ci-contre.

Pour de la photo sportive dans ces conditions nous n'avons pas trop le choix il faut monter un peu les ISO car la vitesse est réellement une priorité pour figer le mouvement.

La résultante de cette montée en ISO est principalement une diminution de la plage dynamique du capteur.

Le bruit numérique mis en avant sur plein de sites est réel mais comme l'augmentation en ISO est mesurée, celui-ci est presque imperceptible.

Pour prendre des photos de surf, de windsurf en méditerranée... il faut des conditions météo spécifiques, souvent un fort vent. Bien entendu, ce vent entraîne des projections d'eau, de sable. Pour couronner les tout, il s'agit de l'eau de mer avec tout ce qu'elle contient : sel, iode, organismes vivants...

Lors de mes quelques sessions de shooting, j'ai ressenti que le zoom ne coulissait plus comme avant. J'ai alors pris un mouchoir papier humidifié à l'aide d'eau potable pour essuyer le fût du zoom puis je l'ai séché avec un chiffon doux et attendu que ça sèche. Après cette opération, le fût coulissait normalement. Depuis pas de problème, l'objectif fonctionne de nouveau totalement normalement.

La photographie en bord de mer présente quelques difficultés au niveau des optiques. En effet, le soleil peut créer toutes sortes de "dégradation" de la photo. J'ai pu glaner sur le net, qu'il pouvait y avoir des aberrations chromatiques, du flare, un vignetage plus prononcé...

Bref, tout un tas de défauts de l'image qui s'il ne sont pas désirés peuvent amener un truc spécial à la photo mais on maîtrisé ni reproductible. Ces défauts rendent surtout l'optique peu fiable sur le plan optiqur. Et bien avec le 100-400mm de SIGMA pas de problème relevé jusqu'ici. Le pare-soleil fourni par SIGMA fait le job et les photos sortent comme je le désirais (ou presque mais là c'est le photographe le problème par l'objectif 😋)  

Pour conclure

J'aime bien cet objectif, il est léger, maniable et précis.

L'inversion du sens de rotation de la bague de zoom (zoom, "dézoom") ne m'a posé pas trop de problèmes. Je m'y suis fait très rapidement.

Cet objectif me semble robuste et durable dans le temps. Peut-être y reviendrais-je plus tard avec plus d'expérience et d'usage de la bête.

400mm est peut-être un poil court en terme de focale. C'est vrai qu'un 600mm est réellement un plus dans la photographie sportive (surtout sur le surf) mais le poids et la taille sont aussi plus conséquents.

Au niveau prix, ce SIGMA 100-400mm F5-6.3 DG DN OS Sony E est imbattable !

Bref, vous l'aurez compris, si vous voulez un matériel sûr et robuste à un prix modéré par rapport à la concurrence, ce téléobjectif est fait pour vous. Vous n'en serez pas déçu.

Commenter cet article